TECHNIQUES OSTEOPATHIQUES

L’Ostéopathie structurelle

C’est celle du «craking», qui a fait notre réputation, donc sans doute celle que vous connaissez le mieux!

Elle est mécaniste, elle consiste à résoudre manuellement tous les obstacles mécaniques à la circulation, en libérant les blocages articulaires, elle se base sur les lois de la biomécanique.

 

Le traitement consiste à corriger la dysfonction à l’aide d’un trust, mouvement de faible amplitude et grande vélocité, dans le sens contraire de la restriction.
Bien effectuée, sur une articulation non inflammée, cette technique n’est d’aucun danger! Mais d’ailleurs, c’est quoi ce « crack » qu’on entend? Eh bien non, ce n’est pas le frottement des surfaces articulaires comme on pourrait l’imaginer! Il s’agit en fait d’un brusque changement de pression dans l’articulation lors de sa manipulation entrainant la libération de bulles de gaz dans le liquide synovial.

L’Ostéopathie tissulaire

Notre corps est composé de plusieurs tissus différents : le tissu sanguin, le tissu musculaire, le tissu cutané, le tissus osseux …

Chaque tissu se différencie d’un autre par sa structure (sa composition), et sa fonction (son but).

La nature de nos problèmes sont dans nos tissus, qui ont gardés en mémoire  certaines informations. En déterminant d’où vient le problème en suivant les tissus, on sait quel os manipuler, et dans quelle position l’orienter pour corriger le trouble, la dysfonction. C’est en agissant sur ces tissus, que les dysfonctions liéés s’effacent.

L’Ostéopathie viscérale

L’ostéopathie viscérale consiste à traiter les viscères et tout ce qui a relation avec.

Les principes fondamentaux sont: « seule les tissus savent et l’interdépendance des systèmes ».

L’ostéopathie viscérale s’intéresse entre autres à la manière dont les organes vont glisser les uns par rapport aux autres lors de la respiration.

En effet, lorsque nous respirons, notre diaphragme descend et comprime nos viscères. En les comprimant, cela les déplace et les met en mouvement.

Utiliser les techniques viscérales permet de perfectionner le diagnostic ainsi que le traitement en touchant ou non les organes viscéraux.

Les techniques d’ostéopathie viscérale, peuvent par exemple être très efficaces sur les troubles digestifs ou le stress, mais ne se limitent pas à ce champ d’application. En effet, vous pouvez avoir mal au ventre, et la solution sera de vous manipuler une vertèbre, mais inversement, vous pouvez avoir mal au dos et la solution se trouvera du coté des viscères.